Un bon sommeil est bon pour le cerveau

Nous savons tous que le sommeil est un facteur indispensable pour bien vivre et être prêts et efficaces, cette affirmation est désormais largement confirmée par une recherche réalisée par l’université du Wisconsin de Madison (États-Unis), ensuite publiée sur la revue Science. Les chercheurs ont exposé une théorie appelée « homéostasie synaptique », qui souligne l’importance du sommeil pour l’apprentissage, puisque le sommeil aux synapses cérébrales de se réorganiser. L’étude a analysé l’activité cérébrale des mouches présentes dans les fruits et qui, d’un point de vue génétique, ont des comportements similaires aux nôtres. Les mouches ont été libérées dans une grande pièce lumineuse pendant 12 heures, puis une partie d’entre elles a été placée dans des tubes sombres pour dormir pendant une journée, tandis que l’autre partie des mouches a continué de voler et d’explorer. Les analyses ont révélé que, lors de la phase de liberté et de vol, les synapses augmentaient, tandis que lors de la phase suivante, des différences ont été enregistrées : les synapses ont diminué dans le groupe ayant dormi, tandis que dans le groupe qui a continué de voler, les synapses sont restées à un niveau élevé, ce qui a empêché l’acquisition de nouvelles données. En conclusion, il a été démontré que le nombre de synapses diminue au cours du sommeil, ce qui crée l’espace indispensable pour acquérir de nouvelles informations.
Nous utilisons des cookies techniques et analytiques et, après la manifestation du consentement, des cookies de profilage de tierces parties, pour permettre de pouvoir utiliser le site de manière optimale. Pour donner son consentement, appuyer sur . Pour de plus amples informations ou pour refuser d’accorder son consentement, LIRE ICI.